OFF ROAD TRIP SLOVENIE 2017

6 décembre 2017

Voyages en Land

ROAD TRIP EN SLOVENIE

La Slovénie, petit pays des Balkans mal connu, que beaucoup ne savent pas situer sur une carte, fut pour nous une très belle découverte.  Nous avions déjà eu l’occasion de parcourir les balkans (Bosnie, Montenegro, Macédoine, ..) il y a quelques années et nous nous attendions à quelque chose de plus ou moins semblable. Et bien Non !

Mardi 8 août, après un départ différé de 24 h pour cause de démarreur à changer à la dernière minute nous prenons le départ direction Goricia en Slovénie par le tunnel du Mont Blanc.  Après avoir connu la canicule depuis plusieurs jours, c’est le froid et la pluie qui nous attendent à Chamonix (9°C) , nous décidons alors de passer le tunnel et de voir si c’est mieux de l’autre côté. Et bien non, même température, même pluie. Nous trouvons un bungalow e disponible pour la nuit dans un camping à Aoste. Au moins on sera au sec.  Il faut préciser que cette année nous avons enfin investit dans une  tente de toit Gordigear, et que vu les problèmes au départ tout n’est pas encore complètement rodé et que nous ne nous voyons pas monter notre premier  camp sous une pluie battante.

Le lendemain le soleil fait son apparition et nous découvrons le Mont Blanc dominant cette superbe vallée d’Aoste.

 IMG_3254                     DSC_0936

 

Après avoir descendu la vallée d’Aoste par la route, nous reprenons l’autoroute pour éviter Milan et sa zone industrielle à n’en plus finir (elle s’étend sur presque 100 km le long de l’autoroute). Avec nos 90 km/h le chemin est un peu long et nous décidons de quitter cette autoroute à Brescia pour rejoindre Vérone et Trévise. Notre route est supposée longer la rive sud du lac de Garde, mais en fait du Lac nous n’en voyons rien … La route qui nous conduit de Vérone à Trévise est un calvaire, vitesse limitée à 50 km/h très nombreux village et surtout des centres commerciaux et zones d’activités tous le long. Il nous faut plus d’une heure pour parcourir les 50 km. Nous décidons de chercher un camping à Trévise, mais il n’y en a pas. Nous nous rabattons in fine sur la lagune de Venise située à une trentaine de kilomètres. Il est presque 20h quand nous nous installons dans un camping de bord de mer plein comme un œuf …, mais la au moins il fait chaud et il y a du soleil. On peut enfin tomber les polaires …

 

C’est à la mi-journée que nous traversons la frontière à Goricia . Nous sommes en Slovénie. Le premier arrêt est pour la station-service pour un plein de Gasoil (1,16 €/l) vu les prix pratiqués en Italie (jusqu’à 1,90 €/l sur l’autoroute) il ne faut pas se priver, On y achète aussi la vignette obligatoire pour les autoroutes (en remplacement du péage traditionnel) 15€ pour 7 jours. Nous ne sommes à ce stade pas sur de prendre les autoroutes slovène mais la vignette on ne la trouve pas partout à l’entrée des autoroutes.

Nous commençons ici notre road book (www.guide4x4.free.fr) pour un tour de la Slovénie.

Le premier jour nous amène à visiter le site du château de Predjama). Ce château possède 2 particularité d’une part il est situé non pas sur un promontoire mais adossé à une falaise en fond de vallée, et d’autre part il surplombe un vaste réseau karstique, et l’on peut voir en contre bas la rivière souterraine qui sort de ces grottes. Quelques kilomètres plus loin, nous nous arrêtons sur le grand parking des grottes de Podjona que nous prenons plaisir à visiter. Elles sont considérées comme les plus belles cavités souterraines d’Europe et sont aménagées pour la visite   (train, ..)  depuis la fin du XIX ème siècle.   C’est sous une pluie battante que nous refaisons surface en fin de journée pour aller nous réfugier au camping proche  (camping de Pivka Jama ) lui aussi implanté sur une cavité souterraine qui fait partie du même réseau que les grottes de Podjona  Il nous faut attendre un bon moment dans la voiture que la pluie cesse pour monter le camp entre deux averses …

 

DSC_0952     IMG_3270  IMG_3266  IMG_3268

 Le second jour nous remontons vers le Nord de la Slovénie . Après de très beaux chemins alternant entre sous-bois et petits cols, nous arrivons à CRNI VRH, petit village où nous ravitaillons (les occasions sont finalement assez rares. Nous reprenons la piste alternant les cols forestiers et les paysages ruraux pour atteindre la vallée de  la SOCA à MOST NA SOCI. Cette rivière est réputée pour ses sports en eau vive et les nombreuses randonnées à y faire.

Nous finissons la journée dans un tout petit camping longeant cette rivière. Accueil très convivial, on s’installe dans un petit coin  pour la nuit vu l’affluence en cette saison. La Soca coule dans un dédale de rocher le long du camping. Quelques téméraires sautent dans l’eau (très) fraiche et  transparente. Le cadre est vraiment agréable.

DSC_0987 DSC_0990 DSC_0006

La nuit fut un peu fraiche et au matin la tente est couverte de rosée. Nous continuons notre remontée vers le Nord et nous franchissons le plus haut col de Slovénie, le col de VRSIC (1618 m.), connu aussi sous le nom de route des Russes, car construite par les prisonniers russes pendant la première guerre mondiale. Une des particularités de cette route très fréquentée par les cycliste est que les lacets au nombre de 25 sont tous numérotés (dans le sens Est –Ouest). Arrivé au col l’air est particulièrement frais et le vent n’arrange rien. Dans la descente qui va nous conduire vers Bled, nous découvrons de nouveaux paysages de montagne et de hauts sommets. Nous passons à proximité de la chapelle des russes (en bois), construite ici par les prisonniers qui travaillaient à la construction. 

DSC_0023 DSC_0026 DSC_0036DSC_0025

Nous arrivons à KRANSCA GORA, station de villégiature très fréquentée en cette saison. Plus loin après MOJSTRANA, nous passons à proximité des vestiges d’un moulin à eau qui mériterait une restauration. La route et les pistes nous amènent ainsi  à  Bled et son lac célèbre pour sa petite ile.

DSC_0060 DSC_0061 DSC_0064

La seule Ile de Slovénie. Nous profitons du parking d’un restaurant situé en face du lac pour non seulement déjeuner mais aussi aller faire une visite sur cette ile en empruntant les barques locales sortes de gondoles à 2 rames , en compagnie d’un groupe de touriste chinois tout juste sorti de leur Bus. L’ile toute petite est très sympathique, le tour se fait en 15 minutes et l’eau est très claire. . La vue y est superbe sur les montagnes environnantes et la traversée sur le lac est bien agréable. Au retour nous débarquons devant l’ancienne résidence du Maréchal Tito aujourd’hui transformée en hôtel de luxe.

DSC_0067 DSC_0109 DSC_0092 DSC_0084 DSC_0080 DSC_0123 DSC_0101

Le Road Book nous fait ensuite traverser le parc national de TRIGLAV. Belles pistes en forêt très fréquentées par les voitures des Slovènes venus pour la journée. Au détour d’un chemin nous débouchons sur une station de ski moderne, où des jeunes s’entrainent au ski de fond sur des mini ski à roulette sur la route goudronnée. Il est à noter que si sur la station la route est goudronnée, pour y arriver il faut emprunter une piste. Nous constaterons cela très souvent en Slovénie. Les traversées de village ou de hameau sont toutes goudronnées alors que les routes pour y accéder ne le sont pas …  C’est dans cette traversée du parc que nous verrons nos premiers panneaux indiquant la présence des ours.

DSC_0126 DSC_0128 DSC_0131 DSC_0141

En fin de journée nous redescendons dans la vallée de la Bohinj   pour rejoindre la lac du même nom. Peu après BISTRICA. Nous sommes le WE du 15 aout et les camping sont pleins à craquer, de plus nous sommes toujours en zone de parc et les bivouacs sont interdits (comme partout en Slovénie, mais ici il y a des contrôles). En plus cette soirée là il y a une fête au bord du lac et un feu d’artifice y sera tiré. Nous avions repéré à l’entrée d’un village un vaste pré faisant office de parking. Exceptionnellement vu l’affluence il est autorisé d’y passer la nuit et les Rangers présent organise le tout en gérant le stationnement des camping-cars, des vans et autres 4×4 afin d’optimiser la place. Ce n’est pas top mais nous avons trouvé un coin pour la nuit. Vu l’heure tardive le diner est vite avalé à la chandelle et dodo. Perché dans la tente de toit nous apercevons le feu d’artifice au-dessus des arbres, et vers minuit le parking qui était remplis de voiture particulière se vide rapidement et tout devient calme. La nuit fut la aussi fraiche. Au matin  la température est de 9°C ce qui est un peu juste pour un mois d’aout. Mais bon nous sommes au cœur des  montagnes.

 

Le lendemain notre première étape est pour la ville de SOFJA LOKA.  Nous stationnons sur le parking à l’entrée de la ville et nous partons y faire un tour à pied. Très jolie ville surmontée d’une forteresse , avec des maisons anciennes et une grande place.  Une des choses qui nous surprend est la propreté des lieux publics et en particulier des toilettes. De retour sur le parking nous y trouvons 4 Land qui comme nous parcouraient le road book. Il y avait aussi un camion aménagé (des hollandais) pour le tour du monde. A croire que les voyageurs s’étaient donnés rendez-vous ici …

DSC_0177 DSC_0174 DSC_0169 DSC_0154

Nous continuons notre route vers le Nord Est en direction de GRAD, et STAHOVICA pour atteindre un petit col à plus de 1000 mètres d’altitude. Ce col conduit vers le plateau de Velika Planina. Un des plus typique et joli de Slovénie avec ses pâturages et ses chalets de montagne.

DSC_0197 DSC_0203

Nous arrivons ainsi tout près de la frontière autrichienne à l’entrée de la vallée de LOGAR. Nous sommes entourés de hauts sommets et les paysages sont magnifiques. Nous franchissons un col à 1250 mètres qui nous conduit à CRNA (où nous tombons au milieu d’une fête  locale)  puis à RAVNE. 

DSC_0187 DSC_0181 DSC_0229

C’est ici que nous décidons de couper vers le sud afin de reprendre le road book à  CELJE. Le temps nous manque pour suivre l’intégralité du parcours vers l’Est. Nous faisons étape à SLOVENJ GRADEC. Ce n’étais pas gagné d’avance. Un camping était signalé dans notre guide , l’adresse rentrée dans le GPS nous n’avions plus qu’à suivre… . Après quelques kilomètres nous quittons la route principale et nous voici à l’entrée de l’aérodrome de la ville. Nous franchissons les grille du parking  devant les bureaux administratifs … Rein n’indique la présence du camping ! demi-tour ! Nous vérifions l’adresse et cette fois le GPS nous indique une autre route qui nous fait tourner 3 fois à droite , nous sommes bloqués dans un lotissement la route se termine ici. Nous rebroussons chemin et reprenons la direction de l’aérodrome car le point indiqué sur le gps en est très proche. Nous interrogeons un passant qui nous fait comprendre que le camping est à juste à côté.  De retour sur le parking nous avançons jusqu’au bout et la, Bingo !, le bar restaurant et le camping (maximum 10 places et 5 bungalows !) sont bien rééls. IL n’y a que 2 emplacements d’occupés. La patrone nous dit que son camping est très mal indiqué et qu’il n’y a donc pas grand monde !!! ça s’est sur !

Après une bonne pizza (excellente) au resto du camping , et une bonne nuit , nous repartons en direction de Celje.

Cette ville est connue pour son château fort « Stari Grad »dominant la cité.  Nous l’avons aperçu de loin mais nous n’avons pas pu y accéder en raison de travaux sur la route d’accès et d’un pont un peu bas sur la déviation en place. Lassé de chercher un accès et de la circulation assez dense, nous décidons de faire l’impasse et de continuer le Road Book sur SEMPETER et sa nécropole romaine. Et ce fut un bon choix. Le site est petit, nous y étions seul, la gardienne au guichet nous explique les choses à voir et nous indique également le chemin pour aller voir le tronçon de voie romaine qui a été retrouvé et préservé. Sur le site de la nécropole il y a aussi un (très) petit musée avec des costumes d’époque reconstitué.

DSC_0208 DSC_0226

Après Sempeter nous mettons cap au Sud vers les villages de Loke, , Kotredez, au travers des paysages vallonnés et magnifiquement entretenu ; les fermes sont belles, propres, les prairies fauchées . Tout est propre et entretenu. On se croirait en Suisse ! Nous poursuivons ainsi entre petite route et piste jusqu’à Trebnjé, puis nous nous enfonçons progressivement dans les montagnes couverte de forêts de la région du Kocevski rod.  C’est une des région les moins peuplée et la plus sauvage de Slovénie. Nous y avons parcouru plus de 100 kilomètres de pistes dans la forêt d’une traite sans croiser un village. Seuls quelques fermes ou refuges perdus nous ont permis de nous rappeler que nous n’étions pas seuls.

Cette région est connue pour ses ours, les panneaux indiquant sa présence sont nombreux et nous n’avons pas eu la chance d’en rencontrer, mais il n’était pas loin,  quelques kilomètres après avoir quitté le bivouac nous avons vu sur la piste des crottes toutes fraîches.  

DSC_0281 DSC_0294 DSC_0248 DSC_0236

L’autre fait célèbre de cette région est moins réjouissant.  L’ensemble de ce vaste massif forestier possède un sous-sol karstique fait de rivières souterraines et de dolines (effondrement) qui ont été utilisées après la guerre pour faire disparaître les opposants au régime communiste de Tito. Il s’agissait pour beaucoup de prisonniers renvoyés chez eux à la libération et notoirement anti communistes.  Une fois de retour en Yougoslavie ils étaient directement conduits dans ces montagnes pour y être exécutés et jetés dans les dolines. De très nombreux monuments rappellent ces évènements tragiques.

DSC_0268DSC_0269 DSC_0267 DSC_0266 DSC_0265 DSC_0263

Peu avant d’arriver sur Podjona nous faisons une halte pour voir une arche naturelle creusées par les eaux et descendre (c’est sportif !)  dans une cavité où coule une rivière.

DSC_0306

Notre tour de la Slovénie se termine où il avait commencé au camping de Pivka Jama  mais cette fois ci sous le soleil …

Le lendemain, sur la route de la Croatie nous faisons un arrêt aux haras de LIPIKA . Ancien haras de la cours d’Autriche mondialement connus pour la célèbre race de chevaux de dressage LIPIKA originaire de cet endroit.  Après une démonstration de dressage nous avons pu visiter les écuries et le domaine. Magnifique.

DSC_0358 DSC_0353 DSC_0329 DSC_0324 DSC_0320 DSC_0316 DSC_0312 DSC_0311

 

 

Quelques heures plus tard nous étions arrivés à Pula pour une semaine de repos au bord de la mer ….

DSC_0468

Photo PULA

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Mariagesandrinesylvain |
Laure et Sandrine en Colomb... |
Nos2globetrotteuxauquebec |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Barthojapon2016
| Les voyages du Capitaine Cr...
| Ali à Mayotte